Etat civil 2018

L’année 2018 a connu ses joies et ses peines…
Récapitulatif des naissances, mariages et décès de l’année écoulée.

NAISSANCES : Bienvenue à …

Eliott MICLO né le 11 janvier 2018 à Strasbourg
Fils de MICLO Cédric et de HOCHULI Rosine

Eden DEMONET né le 12 février 2018 à Strasbourg
Fils de DEMONET Jérémie et de WEISSKOPF Mélanie

Liam IBEN KOUAR né le 16 mars 2018 à Strasbourg
Fils de IBEN KOUAR Abdel et de PHILBERT Céline

Ryad ESSAKALI né le 18 mars 2018 à Schiltigheim
Fils de ESSAKALI Rachid et de ZEGOUAN Hanaa

Lyla TAYEBI née le 12 avril 2018 à Strasbourg
Fille de TAYEBI Mohamed et de IBEN-KOUAR Zahia

Tessa ERNWEIN née le 30 juin 2018 à Strasbourg
Fille de ERNWEIN Denis et de SCARPITTA Patricia

Atalay YURUR né le 14 juillet 2018 à Strasbourg
Fils de YURUR Soner et de OCAK Ümran

Gabriel KRIEGER né le 03 août 2018 à Schirmeck
Fils de KRIEGER Sonia

Zia STEGER née le 22 août 2018 à Schiltigheim
Fille de STEGER Philippe et de MARTIN Séverine

Louis BESSE EMMENDOERFFER né le 26 octobre 2018 à Strasbourg
Fils de BESSE Wilfried et de EMMENDOERFFER Célia

Dorian HAMM SCHAEFFER né le 05 novembre 2018 à Strasbourg
Fils de HAMM Frank et de SCHAEFFER Véronique

Naïm BOURGKARD né le 07 décembre 2018 à Strasbourg
Fils de BOURGKARD Cindy

Paul et Elise GARCIA nés le 14 décembre 2018 à Strasbourg
Fils et fille de GARCIA Hervé et de RINGEISSEN Doris

MARIAGES : tous nos vœux de bonheur à …

Rémi PIERROT et Jessica GIRARDIN de La Broque (23/06/2018)

Geoffroy GAULLIER et Marta PIRES LOPES de Rothau (04/08/2018)

Christophe ACKER de Schirmeck et Michèle DEYROLLES de Plaine(15/09/2018)

DECES : ils nous ont quittés…

Anne-Marie SCHEIDECKER (81 ans)
Le 09 janvier 2018 à Saint-Dié-Des-Vosges

Simone LINEMANN (83 ans)
Le 23 janvier 2018 à Obernai

Marie-Antoinette OBER (71 ans)
Le 21 février 2018 à Strasbourg

Denis NICOLE (77 ans)
Le 10 mars 2018 à Schirmeck

Marcel VONDERSCHER (85 ans)
Le 10 mars 2018 à Strasbourg

Laurent SCHWINTNER (64 ans)
Le 17 mars 2018 à Strasbourg

Edouard THOMAS (87 ans)
Le 25 mars 2018 à Schirmeck

Marthe HILPIPRE (85 ans)
Le 20 avril 2018 à La Broque

Léa JACQUOT (90 ans)
Le 20 mai 2018 à Strasbourg

Alain HEINRICH (53 ans)
Le 28 mai 2018 à Strasbourg

Valérie BOUDEBOUDA (90 ans)
Le 29 mai 2018 à Saâles

Eugène HENRY (90 ans)
Le 06 juin 2018 à La Broque

Jean-Paul WERCK (87 ans)
Le 18 juin 2018 à Strasbourg

François LEBLANC (56 ans)
Le 19 juin 2018 à Strasbourg

Emma CHARPENTIER (95 ans)
Le 09 juillet 2018 à Schirmeck

Bertrand FLORIANI (59 ans)
Le 28 juillet 2018 à Schirmeck

Marie-Antoinette CLAUVELIN (83 ans)
Le 21 août 2018 à Strasbourg

Jacques DIEBOLD (86 ans)
Le 25 août 2018 à Strasbourg

Thierry DIEM (60 ans)
Le 17 septembre 2018 à Schirmeck

Marie-Appoline STEIMER (97 ans)
Le 14 octobre 2018 à Schirmeck

Armand MATHIEU (91 ans)
Le 18 octobre 2018 à Strasbourg

Laure HALVICK (63 ans)
Le 20 octobre 2018 à Schirmeck

Raymonde BROSSIER (90 ans)
Le 21 novembre 2018 à Schirmeck

Jacqueline THABAULT (94 ans)
Le 04 décembre 2018 à Schirmeck

Alain PERNET (66 ans)
Le 05 décembre 2018 à La Broque

Nebile KAYIS (74 ans)
Le 07 décembre 2018 à Schirmeck

Recensement 2019

Recensement 2019

Du 17 janvier au 16 février, La Broque est recensée !

COMMENT CA MARCHE ?
Un agent recenseur se présentera prochainement chez vous. Il vous demandera de répondre à l’enquête sous quelques jours et vous proposera de le faire sur internet. Il vous remettra à cet effet des codes personnels pour vous faire recenser en ligne sur le www.le-recensement-et-moi.fr.
Si vous ne pouvez pas répondre par internet, vous pourrez toutefois utiliser des questionnaires papier que votre agent recenseur viendra récupérer.

Votre agent recenseur est tenu au secret professionnel, il est muni d’une carte officielle qu’il doit vous présenter. Merci de lui réserver le meilleur accueil.
Vos réponses resteront confidentielles. Elles seront remises à l’INSEE pour établir des statistiques rigoureusement anonymes, conformément aux lois qui protègent votre vie privée.

A QUOI CA SERT ?
Le recensement permet de connaitre le nombre de personnes qui vivent en France.
Il détermine la population officielle de chaque commune. De ces chiffres découle la participation de l’état au budget des communes : plus une commune est peuplée, plus cette participation est importante.
La connaissance précise de la répartition de la population sur le territoire permet d’ajuster l’action publique aux besoins des populations : décider des équipements collectifs nécessaires (écoles, maisons de retraites, etc.) préparer les programmes de rénovation des quartiers, déterminer les moyens de transport à développer.

Votre participation est essentielle. Elle est rendue obligatoire par la loi, mais c’est avant tout un devoir civique, utile à tous !

Le recensement est organisé du 17 janvier au 16 février 2019. Pour faciliter le travail de l’agent recenseur, il vous sera demandé de répondre rapidement après son passage.
Le recensement de la population est gratuit ! Ne répondez pas aux sites qui vous réclameraient de l’argent.

LES AGENTS RECENSEURS :
District 1 – LA BROQUE : Mademoiselle Céline KIEFFER

Impasse des Tanneurs – Rue de la Gare – Une partie de la Rue du Donon jusqu’au Pont SNCF – Rue du Général de Gaulle après l’Eglise – Rue de la Liberté

District 2 – LA BROQUE : Madame Isabelle BOUR

Rue du Donon jusqu’au Pont du Framont – Route de Fréconrupt – Rue des Merisiers – Rue de la République – Rue de la Roche – Rue du Souvenir – Rue du Framont – Rue du Repos – Rue des Pommiers

District 3 – VIPUCELLE : Monsieur André SCHOENFELD

Rue du Général de Gaulle (pont SNCF au Monuments aux Morts) – Résidences du Stade – Place Ste Libaire – Rue de Vipucelle – Rue de l’Abbaye – Rue du Champ du Moine – Rue John Heywood – Rue Aimé Benoit Seillière – Rue des Feignes

District 4 – LA CLAQUETTE : Monsieur Michaël FREDRIC

Rue du Général Leclerc – Rue de la Coopérative – Rue du Grand Pré – Rue des Vignes – Rue de l’Avenir – Rue des Jardins – Rue de la Carrière – Rue de la Gare – Rue du Tunnel

District 5 – LA CLAQUETTE ALBET : Monsieur Jean-François WOELFFLIN

Rue des Quelles – Rue de Xurpon – Rue des Ecoles – Rue de la Fraise – Rue du Réservoir – Rue du Ruisseau – Rue Ernest Marchal – Rue de la Croix – Rue des Chênes

District 6 – LES ANNEXES : Monsieur Alain GRANTORTI

Vacquenoux – Fréconrupt – Malplaquet – Salm – Les Quelles – Pont des Bas

Fête des aînés

Fête des aînés

Foie gras, chapon sur petits légumes, macaron et autres desserts, les aînés de La Broque se sont déchaînés (pour certains) sur du rock, du jerk et autres variétés musicales proposées par le pasteur et son groupe. Merci aux participants d’avoir répondu présent. Merci aux bénévoles, aux professionnels et aux élus qui cette année encore ont mis la main à pâte : en cuisine, au service, au nettoyage, à la décoration ! Quant aux personnes qui n’ont pas pu se déplacer, elles recevront un cadeau gourmand. Une joyeuse ambiance pour cette fête des aîné(e)s, un lien intergénérationnel maintenu, des personnes soudées autour de ce que l’on défend à La Broque : le « bien vivre ensemble ». Et cela fait 25 ans que cette tradition perdure !

>> À tous ceux qui y étaient ou dont l’un des parents était invité, merci de partager vos / leurs impressions en commentaire.

Plus d’images sur la page Facebook de la Commune de La Broque.

Sauver la salle des fêtes de La Broque

Sauver la salle des fêtes de La Broque

Cette salle, à taille humaine, est un peu le cœur du village et un espace complémentaire à la salle polyvalente intercommunale. De nombreux La Broquois partagent un lien affectif avec cette salle qui a hébergé tant d’événements et de loisirs.

Les manifestations :

Elle accueille les manifestations d’une douzaine d’associations, dont les seniors de la Commune qui s’y retrouvent plusieurs fois par mois. Les écoles y organisent des activités musicales et de théâtre. Les familles la louent pour leurs festivités privées.

Histoire :

Le bâtiment a été édifié par le centre Catholique “Libéria“ en 1922, pour accueillir les activités sociales, sportives et culturelles de la jeunesse. Il a été cédé à la collectivité en 1986. Depuis cette date, peu de travaux ont été réalisés.

Travaux :

Alors avec un toit qui fuit, des fenêtres non étanches et un manque d’isolation, la question du maintien ou pas de ce bâtiment s’est posée. Face à ce constat, le Conseil municipal a décidé le 26 janvier dernier de procéder à sa restructuration.

Notons que, pour des raisons de sécurité et de contraintes budgétaires, ce projet a été scindé en deux phases :

  • Une première phase urgente de travaux d’étanchéité de la toiture (SAS ACKER de Schirmeck), d’isolation thermique (ISOLATMAX de Gresswiller) et de remplacement des menuiseries (AJK Portes Fenêtres de Natzwiller) est en cours de réalisation pour un montant de 135 000 € HT.
  • Une seconde phase de travaux d’accessibilité : nouvelle architecture de l’entrée, mise aux normes des toilettes, du chauffage et de l’électricité débutera courant 2019, pour un chantier estimé à 115 000,00 € HT.

Le budget total est évalué à 250 000 € HT. La collectivité a déjà obtenu une dotation de l’État au titre de l’investissement local, pour 13 500 € HT. Le Conseil Départemental est sollicité pour une aide complémentaire.

Par’Cœur santé à La Broque

Par’Cœur santé à La Broque

Les nombreux bienfaits sur la santé d’une demi-heure de marche quotidienne ne sont plus à démontrer : prévention des maladies cardiovasculaires, amélioration de la circulation et de la digestion, prévention de l’ostéoporose et du cancer du côlon, lutte contre la dépression, etc.

La Mairie de La Broque en collaboration avec l’antenne de Schirmeck de la Fédération Française de Cardiologie, a mis en place un nouveau concept de parcours santé, le Par’Cœur. Destiné à l’ensemble des patients présentant des risques ou des maladies cardio-vasculaires, ce parcours est également ouvert à l’ensemble de la population.

Caractéristiques du Par’Coeur ?

Mis en place au printemps 2016, le Par’Cœur débute au parc d’Albay, suit un sentier arboré qui longe les habitations jusqu’à la rue de la Croix à Albet.
Sa localisation, près du centre et des habitations, sa longueur de 2,2 km aller et retour et son faible dénivelé, rendent ce parcours accessible au plus grand nombre.

Notons que l’équipe technique communale a participé à la mise en place des panneaux et au terrassement du sentier.
Coût de l’opération : 8000 € au total, financé majoritairement par la Fédération Française de cardiologie et 1500 € par la collectivité.

Le concept du Par’Coeur

Basé sur l’auto-apprentissage de la marche rapide, ce parcours de santé jalonné de 8 panneaux permet aux usagers de se repérer sur l’ensemble du parcours tant au niveau du rythme, du temps, de la vitesse et de la distance de marche :
• un grand panneau de départ au niveau de l’entrée du parc explique la démarche et donne des conseils concernant l’activité physique et l’alimentation.
• 8 petits panneaux sur l’ensemble du parcours précisent les repères à utiliser (temps de parcours et distance) et prodiguent des conseils pour l’échauffement et la récupération active.

Se faire accompagner

Vous avez la possibilité de rejoindre les groupes qui se sont constitués ou de vous inscrire en mairie afin d’être accompagnés par un professionnel de la Fédération Française de Cardiologie. Alors, à vos baskets !

Aller plus loin :

Vidéos :
> Doctissimo : interview Dr Christophe de Jaeger
https://bit.ly/2P8tV82

> Télématin :
https://bit.ly/2w6xm6u

Libellules bleues à La Broque

Libellules bleues à La Broque

D’ici peu, la Commune de La Broque se verra attribuer son premier label, à savoir «Commune Nature», suivi d’une à trois libellules. Cette distinction récompense les localités qui s’engagent à diminuer, voire à supprimer l’emploi des pesticides et des herbicides.

Le contexte :

Petit rappel, depuis le premier janvier 2017, l’utilisation de produits phytosanitaires (pesticides et désherbants toxiques) dans l’entretien des espaces verts des collectivités est prohibée par la loi. Or, d’ici 2019, cette interdiction sera élargie aux particuliers (eh oui !). D’ailleurs, vous aurez déjà remarqué la mise sous clés de ces « vilains » produits, dont le fameux Roundup, pour le plus connu d’entre eux, dans les enseignes de jardinage et de bricolage.

Depuis 2011, la Région Alsace et l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse (en charge de la protection des ressources en eau et des milieux aquatiques du bassin Rhin Meuse) avaient déjà anticipé ce virage écologique en accompagnant les collectivités qui souhaitaient s’impliquer dans cette voie. Cette prise d’engagement se traduit par l’attribution du fameux label à libellules : une libellule pour un engagement, deux pour une réduction de 70 % des produits phytosanitaires et trois pour le « zéro pesticide ».

À La Broque, comment s’est prise la décision d’en finir avec les produits phytosanitaires ?

Face à la prise de conscience environnementale générale et la hausse des prix des produits phytosanitaires, la décision de s’engager dans cette démarche s’est prise en 2015.
Plutôt que de faire appel à des prestataires extérieurs, la municipalité a décidé d’investir sur :
– deux de ses agents et un stagiaire qu’il a fallu sensibiliser et former au désherbage au gaz ;
– réaliser un plan de désherbage annuel de l’ensemble des voiries, écoles, bâtiments et lieux publics, des cimetières et des massifs ;
– investir dans du matériel de désherbage mécanique (vapeur, brosse métallique ou à gaz, manuel) ;
– mettre en place un paillage dans les massifs et poser un gazon synthétique, rue de la Gare.

Bref, plus d’huile de coude, plus de temps, le mécontentement de quelques-uns, c’est le prix à payer dans cette décision de préserver la santé de nos amies les abeilles et arrêter de contribuer à la pollution des cours d’eau et des nappes phréatiques.

Qu’est-ce que ce changement implique au quotidien ?

La nature reprend rapidement ses droits et le « zéro phyto » ne signifie pas zéro efficacité.
Grâce aux économies engendrées par la décision de réaliser l’entretien en interne, la Mairie est en train d’acquérir une balayeuse mécanique, d’un coût de 14 000 €, subventionnée à hauteur de 60 % par l’agence Rhin-Meuse. Cette machine haute performance balaie, désherbe et ramasse en un seul passage ! La mise en service d’Émilie, c’est le nom de la machine, est prévue courant août.
En attendant, nous remercions par avance tous les habitants pour leur compréhension et leur implication dans cette démarche collective de préservation de l’environnement, et plus particulièrement ceux qui entretiennent les abords des tombes dans les cimetières et les trottoirs devant leur propriété.

Combien de libellules pour la Commune de La Broque ?

Réponse dans très peu de temps. Le dossier est en cours de validation. Mais, espérons que le premier label « Commune nature » qui viendra orner d’ici peu les panneaux d’entrée de La Broque, rende fier tous ses habitants.

Aller plus loin :

Vidéos :
> France Inter : Les abeilles sont en train de disparaître : https://www.facebook.com/franceinter/videos/1859561484078963/
> Le Monde : En quoi le glyphosate pose-t-il problème ? https://www.youtube.com/watch?v=cE_IFslpOx8
> Le Monde : Le déclin des abeilles : https://www.youtube.com/watch?v=453zpj3nDIU
> Greenpeace : https://www.youtube.com/watch?v=zaE7XIlZ2Ao

Article :
> Eau-Rhin-Meuse : http://www.eau-rhin-meuse.fr/zero_pesticide